Comment prendre de la masse musculaire en s'étirant

Il existe plusieurs techniques efficaces d’étirement pour aider à augmenter la souplesse et la performance physique en lien avec l’entraînement, comme les étirements statiques (passifs ou actifs), les étirements dynamiques et isométriques. Tous ces étirements auront des résultats différents selon le sport ou les activités pratiquées. Ce qui rend les étirements myofasciaux si intéressants, c’est leur travail en lien avec tout le système de réseaux et de connections complexes que sont les fascias. Vous vous êtes déjà senti coincé dans votre corps? Vous sentez que vous manquez de souplesse ou d'amplitude dans vos exercices? Découvrez la différence qu'apportera les étirements myofasciaux à votre routine contrairement à un étirement musculaire ordinaire.

Démystifions d’abord le rôle des fascias pour mieux comprendre comment s’en servir afin d’augmenter nos gains en hypertrophie musculaire. On sait que pour développer de la musculature, on doit fatiguer le muscle en lui donnant un travail régulier et intense pour qu’il surpasse la capacité existante et qu’il recrute un maximum d’unités motrices à la fois jusqu’à devoir en construire davantage pour remédier à une situation de déséquilibre. Un peu comme bâtir une maison avec plus de bois solide (fibres musculaires) pour résister à une tornade ou un intempérie (charge d'entrainement) Dans le système musculo-squelettique, on oublie trop souvent de porter notre attention sur les fascias. Cette membrane de tissus conjonctifs est l’enveloppe de nos muscles, os et organes.

 Photo de DailyBandha yoga

Photo de DailyBandha yoga

Elle permet une transmission de force et une adaptation des tensions au travers de ce système. En créant un stress à un tissu musculaire (tornade dans l'exemple précédent), comme en faisant de l’hypertrophie, le fascia aura comme réaction de se rigidifier pour protéger la chaîne musculaire qu’elle recouvre. Lorsque qu’on veut augmenter une masse musculaire, on doit d’abord avoir de l’espace pour ajouter cette nouvelle masse. Pour bien comprendre, il suffit de visualiser une poignée de viande hachée (muscle) entourée d’une pellicule Saran (fascia). Si on ne s’assure pas d’abord que le fascia est suffisamment souple, le muscle n’aura pas l’espace nécessaire pour grossir. Les chaines de fascia recouvre le corps en entier et pour les étirer, du bout des orteils au bout des doigts.  Il est primordiale de mettre l'ensemble de la chaine en tension pour avoir un effet sur les fasciae lors d'un étirement. Il faut également se souvenir de l’ensemble des réseaux de drainage lymphatique qui se trouvent à l’intérieur des fascias et qui participent grandement à la diminution du niveau inflammatoire du corps après l’entraînement. Meilleur fascia = meilleure récupération!

On comprend maintenant que la méthodologie des étirements myofasciaux est extrêmement intéressante. On arrête de fixer notre attention sur un entraînement global ou sur des étirements musculaires, mais on se concentre plutôt sur une méthodologie d’entraînement segmentaire pour aller stimuler chaque fibre, couche et portion du muscle à développer. On intègre en même temps une routine d’étirements myofasciaux pour multiplier les bénéfices de nos entraînements.  Des étirements myofasciaux pratiqués sur une base régulière apporteront à vous et à vos clients ;

  • Amélioration de la circulation de l’influx nerveux;
  • Amélioration de la vascularisation;
  • Meilleure récupération après les entraînements;
  • Diminution et prévention des douleurs;
  • Augmentation de la prise de masse musculaire;
  • Amélioration de la qualité de mouvement au niveau              articulaire;
  • Meilleure posture.

Ce type d’étirement sera très précis au niveau musculaire et mettra en tension l’ensemble de la chaîne de fascias en lien avec le muscle que nous voulons étirer. Les étirements myofasciaux sont essentiels à ajouter à la fin de votre programme d’entraînement pour des résultats rapides et précis d’augmentation de masse musculaire.

Suivez notre page Facebook ou YouTube et vous apprendrez, dans notre prochaine vidéo, comment exécuter l’étirement myofascial des fibres superficielles du grand pectoral.

Institut SomaTraining